Anto et Antin T1

L'histoire : Ce matin-là, Antin se rend à l’école avec le sourire. Après avoir fait un gros câlin à sa maman dans le couloir du bâtiment, il file dans sa classe pour retrouver son meilleur ami Antonin. Hélas, une fois arrivé en classe, Antin découvre que son ami n’est pas encore là. Pour patienter, Antin prend son livre préféré dans la bibliothèque et s’installe confortablement. Quand Anto – qui préfère qu’on l’appelle comme ça – arrive enfin, Antin est tellement plongé dans sa lecture qu’il ne le voit pas. Pour s’amuser, Anto décide alors de s’approcher à pas de loup et prend son ami par surprise en poussant un cri juste à côté de lui. La blague fonctionne à plein régime et Antin sursaute avant de s’agacer face à son ami plié de rire ! Pour se « venger », il annonce à son ami qu’il est un moustique et qu’il va le piquer… Anto surenchère en expliquant qu’il n’a pas peur puisqu’il est une guêpe ! Mais Antin se métamorphose rapidement en serpent !! De fil en aiguille, Anto devient un loup puis Antin un gros crocodile aux dents pointus… Ce qu'on en pense sur la planète BD : En parallèle de sa série footbalistico-fantastique Louca, Bruno Dequier propose désormais une série de livres illustrés pour enfants mettant en scène deux personnages de sa série BD. Ainsi, on retrouve Antin, le frère de Louca, et Anto, grand fan de Louca et meilleur ami de son petit frère. Dans cette première aventure, les deux amis s’amusent à se faire peur toute la journée, mais une fois la nuit arrivée et seuls dans leur lit, les deux gamins ne trouvent pas le sommeil et craignent de voir apparaître une des créatures qu’ils ont évoqués durant le jour. Dequier réalise entièrement seul l’album (scénario, dessin et couleurs). Il évoque ici les peurs nocturnes propres aux enfants de cet âge tout en assistant sur l’importance de ne pas garder ça pour soi et d’en parler à un adulte, une grande sœur ou un grand-frère pour se rassurer. Bref, ce premier album est très sympathique, une parfaite lecture du soir. Niveau illustration, on retrouve le même plaisir visuel que pour la série Louca, avec des personnages expressifs aux influences manga et un vrai dynamisme, le tout principalement dans des grandes images d’une page. Petit plus, il est également possible via un QR code d’écouter l’histoire avec un smartphone ou une tablette en complément du livre. Enfin, on aura plaisir de retrouver ses deux charmants bambins dans leur prochaine aventure qui nous en dira plus sur le Père Noël… Let's block ads! (Why?)

Anto et Antin T1

L'histoire :

Ce matin-là, Antin se rend à l’école avec le sourire. Après avoir fait un gros câlin à sa maman dans le couloir du bâtiment, il file dans sa classe pour retrouver son meilleur ami Antonin. Hélas, une fois arrivé en classe, Antin découvre que son ami n’est pas encore là. Pour patienter, Antin prend son livre préféré dans la bibliothèque et s’installe confortablement. Quand Anto – qui préfère qu’on l’appelle comme ça – arrive enfin, Antin est tellement plongé dans sa lecture qu’il ne le voit pas. Pour s’amuser, Anto décide alors de s’approcher à pas de loup et prend son ami par surprise en poussant un cri juste à côté de lui. La blague fonctionne à plein régime et Antin sursaute avant de s’agacer face à son ami plié de rire ! Pour se « venger », il annonce à son ami qu’il est un moustique et qu’il va le piquer… Anto surenchère en expliquant qu’il n’a pas peur puisqu’il est une guêpe ! Mais Antin se métamorphose rapidement en serpent !! De fil en aiguille, Anto devient un loup puis Antin un gros crocodile aux dents pointus…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En parallèle de sa série footbalistico-fantastique Louca, Bruno Dequier propose désormais une série de livres illustrés pour enfants mettant en scène deux personnages de sa série BD. Ainsi, on retrouve Antin, le frère de Louca, et Anto, grand fan de Louca et meilleur ami de son petit frère. Dans cette première aventure, les deux amis s’amusent à se faire peur toute la journée, mais une fois la nuit arrivée et seuls dans leur lit, les deux gamins ne trouvent pas le sommeil et craignent de voir apparaître une des créatures qu’ils ont évoqués durant le jour. Dequier réalise entièrement seul l’album (scénario, dessin et couleurs). Il évoque ici les peurs nocturnes propres aux enfants de cet âge tout en assistant sur l’importance de ne pas garder ça pour soi et d’en parler à un adulte, une grande sœur ou un grand-frère pour se rassurer. Bref, ce premier album est très sympathique, une parfaite lecture du soir. Niveau illustration, on retrouve le même plaisir visuel que pour la série Louca, avec des personnages expressifs aux influences manga et un vrai dynamisme, le tout principalement dans des grandes images d’une page. Petit plus, il est également possible via un QR code d’écouter l’histoire avec un smartphone ou une tablette en complément du livre. Enfin, on aura plaisir de retrouver ses deux charmants bambins dans leur prochaine aventure qui nous en dira plus sur le Père Noël…

Let's block ads! (Why?)