Spider-Man aime Mary Jane

L'histoire : C’est bientôt la fête du lycée ! Et évidemment, chaque élève cherche son cavalier ou sa cavalière. Mary Jane discute de ce sujet au téléphone avec son amie Liz Allan. La pom-pom girl est toute excitée à l’idée de cette soirée mais elle s’inquiète aussi pour Mary qui n’a toujours pas trouvé quelqu’un pour l’accompagner. Et pourquoi pas Harry Osborn ? Mary trouve cela ridicule : c’est un ami d’enfance pour elle et c’est tout ! Liz lui demande tout de même de réfléchir. Le lendemain, Mary prend ses affaires dans son casier et alors qu’elle pense à Harry, il arrive exactement à ce moment. Elle ne peut s’empêcher de rougir, mal à l’aise. Après tout, il n’est pas si mal et tout le monde rêverait d’être avec quelqu’un comme lui : il est plutôt mignon, riche et très gentil. Le midi, elle mange avec lui ainsi que leurs amis Liz et Flash Thompson. Peter Parker arrive pour saluer Harry et Flash se moque de lui : l’intello qui ne regarde que ses cours n’est pas prêt de trouver une fille pour la fête ! Il enchaîne ensuite en demandant à Mary avec qui elle compte venir. Liz, gênée, pousse son chéri et part avec elle pour laisser Mary Jane discuter avec Harry. Elle lui propose alors une soirée, tous les deux seuls. Pourquoi pas dans un restaurant ? La soirée se passe à merveille, tant et si bien qu’elle se croirait dans un conte de fées. Ils prennent même une calèche ! Pourtant, quelque chose cloche : Mary Jane ne sent pas l’étincelle. Quand elle rentre dans le métro, un étrange personnage en costume vert et jaune menace d’utiliser de l’électricité pour détruire l’endroit. Un autre homme costumé lui fait face et utilise des toiles et des blagues pour l’arrêter... Ce qu'on en pense sur la planète BD : Mary Jane et Peter Parker forment l’un des couples les plus glamours de l’univers Marvel. Il faut dire que MJ, notamment immortalisée au cinéma par Kirsten Dunst, est une fille qui réussit en tout. Cette réédition d’un comics sorti initialement en 2004 est un petit tour de force. En effet, transposer les histoires de Spider-Man dans le style sitcom, ça paraît plutôt saugrenu. Et pourtant, suivre Mary Jane dans ses études, ses doutes, ses amitiés, ses amours et ses problèmes, cela sonne comme une évidence. Tous les éléments d’une série à l’américaine sont présents avec l’école, les petits copains, les trahisons, le bal du lycée, le football américain et les pom-pom girls, les amitiés et les trahisons... On pourrait s’ennuyer ferme et pourtant, tout est parfaitement raconté, avec une justesse phénoménale sur la peinture de la jeunesse et des sentiments. Les chutes de fin de chapitre sont aussi des moments forts. Sean Mc Keever réalise donc le tour de force de sublimer à la fois le genre sitcom mais aussi de rendre hommage aux récits super-héroïques. Les apparitions de Spidey, en « toile » de fond, sont d’autant plus belles qu’elles sont rares. Un comics original donc, d’autant que le style graphique de Takeshi Miyazawa penche clairement du côté du manga. Les grands yeux ronds de Mary Jane et la finesse des rapports humains vont en faire fondre plus d’un ! ISBN 9782809492446 Let's block ads! (Why?)

Spider-Man aime Mary Jane

L'histoire :

C’est bientôt la fête du lycée ! Et évidemment, chaque élève cherche son cavalier ou sa cavalière. Mary Jane discute de ce sujet au téléphone avec son amie Liz Allan. La pom-pom girl est toute excitée à l’idée de cette soirée mais elle s’inquiète aussi pour Mary qui n’a toujours pas trouvé quelqu’un pour l’accompagner. Et pourquoi pas Harry Osborn ? Mary trouve cela ridicule : c’est un ami d’enfance pour elle et c’est tout ! Liz lui demande tout de même de réfléchir. Le lendemain, Mary prend ses affaires dans son casier et alors qu’elle pense à Harry, il arrive exactement à ce moment. Elle ne peut s’empêcher de rougir, mal à l’aise. Après tout, il n’est pas si mal et tout le monde rêverait d’être avec quelqu’un comme lui : il est plutôt mignon, riche et très gentil. Le midi, elle mange avec lui ainsi que leurs amis Liz et Flash Thompson. Peter Parker arrive pour saluer Harry et Flash se moque de lui : l’intello qui ne regarde que ses cours n’est pas prêt de trouver une fille pour la fête ! Il enchaîne ensuite en demandant à Mary avec qui elle compte venir. Liz, gênée, pousse son chéri et part avec elle pour laisser Mary Jane discuter avec Harry. Elle lui propose alors une soirée, tous les deux seuls. Pourquoi pas dans un restaurant ? La soirée se passe à merveille, tant et si bien qu’elle se croirait dans un conte de fées. Ils prennent même une calèche ! Pourtant, quelque chose cloche : Mary Jane ne sent pas l’étincelle. Quand elle rentre dans le métro, un étrange personnage en costume vert et jaune menace d’utiliser de l’électricité pour détruire l’endroit. Un autre homme costumé lui fait face et utilise des toiles et des blagues pour l’arrêter...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mary Jane et Peter Parker forment l’un des couples les plus glamours de l’univers Marvel. Il faut dire que MJ, notamment immortalisée au cinéma par Kirsten Dunst, est une fille qui réussit en tout. Cette réédition d’un comics sorti initialement en 2004 est un petit tour de force. En effet, transposer les histoires de Spider-Man dans le style sitcom, ça paraît plutôt saugrenu. Et pourtant, suivre Mary Jane dans ses études, ses doutes, ses amitiés, ses amours et ses problèmes, cela sonne comme une évidence. Tous les éléments d’une série à l’américaine sont présents avec l’école, les petits copains, les trahisons, le bal du lycée, le football américain et les pom-pom girls, les amitiés et les trahisons... On pourrait s’ennuyer ferme et pourtant, tout est parfaitement raconté, avec une justesse phénoménale sur la peinture de la jeunesse et des sentiments. Les chutes de fin de chapitre sont aussi des moments forts. Sean Mc Keever réalise donc le tour de force de sublimer à la fois le genre sitcom mais aussi de rendre hommage aux récits super-héroïques. Les apparitions de Spidey, en « toile » de fond, sont d’autant plus belles qu’elles sont rares. Un comics original donc, d’autant que le style graphique de Takeshi Miyazawa penche clairement du côté du manga. Les grands yeux ronds de Mary Jane et la finesse des rapports humains vont en faire fondre plus d’un !

ISBN 9782809492446

Let's block ads! (Why?)