Tati par merveille

L'histoire : Jacques Tati (1907-1982) est un cas à part dans le paysage du 9ème art. D'abord artiste de music-hall, il devient acteur et réalisateur de ses propres films autour de ses long-métrages comme Les Vacances de Monsieur Hulot (1953), Mon Oncle (1958), Playtime (1967) ou Trafic (1971). Loin du comique verbal, Tati incarne un Hulot, un personnage mythique à mi-chemin en Charlot et Don Quichotte, qui promène sa silhouette dégingandée sur la plage comme dans la ville. Dans son édito, Pierre Richard ne manque pas de rappeler que « la longueur de ses jambes est accentuée par des pantalons toujours trop courts. Ses jambes sont comme de grandes échasses qui arpentent le sol avec l'air de se demander, s'il elle doivent avancer ou reculer. Sa pipe est une sorte de périscope horizontal qui hume l'atmosphère pour mieux la capter. Oui, Jacques Tati ne ressemble à personne... Lors d'une brève avec lui, au cours d'une soirée, il me fit un compliment dont je me souviendrai toujours : vous êtes un grand acteur car vos jambes parlent pour vous. C'était une sorte d'adoubement. Mes jambes en ont rougi. » Ce qu'on en pense sur la planète BD : David Merveille, dessinateur brusselois né en 1968, développe dans cet Artbook son univers coloré qui fait la part-belle à l'absurde, la fantaisie et l'insolite. Son imaginaire épouse l'univers sans limite du burlesque et une poésie esthétique singulière. Ses hommages ne datent pas d'hier puisque ses premiers hommages datent de 2006. Il expose d'ailleurs toutes ses œuvres consacrées à Tati dans des galeries renommées comme Huberry & Breyne, Champaka ou encore au Centre d'Art de Rouge-Cloïître à Bruxelles. Fusain, acrylique sur coton, pastel collage, sérigraphie, digigraphie, photo, encre sur papier et couleur numérique... les dessins de David Merveille interprètent avec délicatesse la silhouette tout en longueur de Monsieur Hulot qui, avec son parapluie et sa fameuse pipe, excelle dans un noir et blanc impeccable ou des couleurs douces. Il fait aussi des clins d'œil appuyés à David Hockney, Francis Bacon, Vincent Van Gogh, Henri Matisse, Jean-Auguste-Dominique Ingres... Une merveille à découvrir délicieusement. Let's block ads! (Why?)

Tati par merveille

L'histoire :

Jacques Tati (1907-1982) est un cas à part dans le paysage du 9ème art. D'abord artiste de music-hall, il devient acteur et réalisateur de ses propres films autour de ses long-métrages comme Les Vacances de Monsieur Hulot (1953), Mon Oncle (1958), Playtime (1967) ou Trafic (1971). Loin du comique verbal, Tati incarne un Hulot, un personnage mythique à mi-chemin en Charlot et Don Quichotte, qui promène sa silhouette dégingandée sur la plage comme dans la ville. Dans son édito, Pierre Richard ne manque pas de rappeler que « la longueur de ses jambes est accentuée par des pantalons toujours trop courts. Ses jambes sont comme de grandes échasses qui arpentent le sol avec l'air de se demander, s'il elle doivent avancer ou reculer. Sa pipe est une sorte de périscope horizontal qui hume l'atmosphère pour mieux la capter. Oui, Jacques Tati ne ressemble à personne... Lors d'une brève avec lui, au cours d'une soirée, il me fit un compliment dont je me souviendrai toujours : vous êtes un grand acteur car vos jambes parlent pour vous. C'était une sorte d'adoubement. Mes jambes en ont rougi. »

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

David Merveille, dessinateur brusselois né en 1968, développe dans cet Artbook son univers coloré qui fait la part-belle à l'absurde, la fantaisie et l'insolite. Son imaginaire épouse l'univers sans limite du burlesque et une poésie esthétique singulière. Ses hommages ne datent pas d'hier puisque ses premiers hommages datent de 2006. Il expose d'ailleurs toutes ses œuvres consacrées à Tati dans des galeries renommées comme Huberry & Breyne, Champaka ou encore au Centre d'Art de Rouge-Cloïître à Bruxelles. Fusain, acrylique sur coton, pastel collage, sérigraphie, digigraphie, photo, encre sur papier et couleur numérique... les dessins de David Merveille interprètent avec délicatesse la silhouette tout en longueur de Monsieur Hulot qui, avec son parapluie et sa fameuse pipe, excelle dans un noir et blanc impeccable ou des couleurs douces. Il fait aussi des clins d'œil appuyés à David Hockney, Francis Bacon, Vincent Van Gogh, Henri Matisse, Jean-Auguste-Dominique Ingres... Une merveille à découvrir délicieusement.

Let's block ads! (Why?)