Violences policières en France : la méthode "dite de l'étranglement" va être abandonnée

Publié le : 08/06/2020 - 17:31Modifié le : 08/06/2020 - 17:31 La méthode d'interpellation policière controversée "dite de l'étranglement sera abandonnée", a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur français Christophe Castaner. Publicité Lire...

Violences policières en France : la méthode "dite de l'étranglement" va être abandonnée

Publié le : Modifié le :

La méthode d'interpellation policière controversée "dite de l'étranglement sera abandonnée", a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur français Christophe Castaner.

Publicité

La méthode d'interpellation policière controversée de la "prise par le cou, dite de l'étranglement sera abandonnée", a annoncé le 8 juin le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner lors d'une conférence de presse sur "la question du racisme et de la mise en cause des forces de l'ordre".

"Elle ne sera plus enseignée dans les écoles de police et de gendarmerie. C'est une méthode qui comportait des dangers", a ajouté le ministre. Il a aussi annoncé une réforme "en profondeur des inspections du ministère de l'Intérieur", pour "plus d'indépendance". 

Tolérance zéro contre le racisme 

Le ministre a ajouté qu'il prônait la "tolérance zéro" du racisme dans les forces de l'ordre, dont la suspension sera "systématiquement envisagée pour chaque soupçon avéré" en la matière.

"Aucun raciste ne peut porter dignement l'uniforme de policier ou de gendarme (...) Aussi, j'ai demandé à ce qu'une suspension soit systématiquement envisagée pour chaque soupçon avéré d'actes ou de propos racistes", a-t-il ajouté.

Son intervention fait suite à la montée de la polémique sur les violences policières en France, ravivée par la mort de George Floyd à Minneapolis et les suites de l'affaire Adama Traoré, décédé en 2016 dans le Val d'Oise.

Avec AFP 

Let's block ads! (Why?)